Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2008

L'AMOUR PASSIONNE

medium_Cumulus.jpg

Je vous aime même si vous n'êtes pas à mes côtés

Je vous aime même quand le soleil est couché

Je vous aime même si je suis parfois fatiguée

Même si les jours fuient sans vous avoir rencontré

Je vous aime même si j'ai tout imaginé

Je vous aime même si vous avez voulu jouer

Je vous aime même si c'est vain d'en parler

Même si votre vie est déjà toute tracée

Je vous aime car je n'en ai pas pleuré

Je vous aime car vous m'avez dit d'en parler

Je vous aime car vous m'avez l'ongtemps écoutée

Même si je ne dois plus rien espérer

Je vous aime même si les dés sont jetés

Je vous aime même si je dois renoncer

Je vous aime même si je dois effacer

Un à un tout ce que j'ai bâti de projets

Je vous aime même si Dieu ne veut pas m'écouter

Je vous aime même si vous me repoussez

Je vous aime même si la mort doit tout emporter

Même si d'autres personnes vivent à vos côtés.

(février 2006)

28/04/2008

UN COEUR QUI BAT

J'attends le printemps

Impatiente en guettant

Le moindre clair instant

De chaleur ambiant

La verdure est présente

Les fleurs sont absentes

La sève monte en moi

J'ai trop le coeur qui bat

Devant moi si sérieux

Tu murmures des mots

A mon oreille aussitôt

Je rêve à nous deux

Je te veux dans mes bras

La sève monte en moi

Déjà tu n'es plus là

J'ai jeté mes bras

Dans le lit vide de toi

Tu ne reviendras pas

Ailleurs que dans mes rêves

Déjà le jour se lève.

(10.02.08)1836143925.jpg

25/04/2008

TON ETE

Sous ton chapeau

Tes yeux rieurs

La couleur de l'été

T'allait si bien

Tu n'en savais rien

Sous la chaleur

Le paysage baignait

Devant toi les bateaux

Voguaient à volonté

Le vendeur de beignets

Criait et repassait

Tes cheveux tressés

Résistaient au vent

Les vagues ondulaient

Tu attendais le moment

De t'y enrouler

Comme une sirène

La peau couleur ébène.

(13.01.08)909654548.jpg

20/04/2008

MOTS D'AMOUR

J'avais écrit des mots

De simples mots d'amour

Sur un tapis de velours

J'avais écrit des mots

Quelques petits mots d'amour

Pour comprendre cet amour

Qui était à sens unique

J'attendais un petit déclic

Quelques petits mots d'amour

Semés pendant les beaux jours

Murmurés un soir d'été

Semés un après-midi d'été

Qui n'en finissait pas

Mais de l'amour il n'en parlait pas.

(01.01.08)407384247.jpg

19/01/2008

ELLE TOURNE

La lune tourne

Autour de la terre qui tourne

Autour du soleil qui tourne

Dans ma tête qui tourne

Car je suis dans la lune

Et ma vie va vers toi

Car mon soleil c'est toi

La terre joue avec la lune

Car la lune tourne

Autour de la terre qui tourne

(15.08.07)

05/11/2007

PLUS ENCORE

Je l'aime mais plus encore

Il me bouleverse, il me renverse

Je l'aime dans mon corps

Des pieds à la tête

Il me transperce, il me bouleverse

Des pieds à la tête

Il me renverse, il me transperce

(03.07.07)

24/10/2007

LE FEU ENCORE

Tu me voyais glaçon

J'étais devenue eau

Les arbres attendaient la saison

Je ne disais aucun mot

La nuit chassait le jour

Le feu dansait aux alentours

Je nageais avec courage

Pour atteindre ton rivage

Et ne pas me noyer

Dans ton silence côtoyé

Chaque jour succédant

Au jour finissant

En longs chapelets d'or

Le feu brûlait encore.

(29.06.07)

12/10/2007

SON AMOUR

Difficile de savoir si tu l'aimes vraiment

Tu as baissé les yeux sans répondre

A son bonjour qu'elle lançait pourtant

Tu savais qu'elle venait se plaindre

Tu restais sérieux pour l'aider

Elle avait tant besoin de toi

Après avoir vécu tant de fois

Dans le désespoir qui la fait pleurer

Son amour pour toi a grandi

Je ne sais pas si tu l'as senti

Mais les autres t'empêchent

De penser à elle, à sa peine.

(1994)

08/10/2007

L'IVRESSE

L'ivresse présente du matin au soir

Qui comble un manque sans espoir

Qui nous met au bord du gouffre

Quand la tête et l'âme souffrent

L'ivresse des mots sur le papier

Qui sont débités sans être reniés

En vertige doux et libérateur

Qui veut atteindre les hauteurs

L'ivresse qui court après le désir

De ton amour en devenir

Que tu cherches à contrôler

Mais que tu veux abuser.

L'ivresse de l'amour d'un soir

Celle qui donne de l'espoir,

Qui te met au bord du gouffre

Que le corps et les sens déchiffrent.

(24.06.07)

15/09/2007

LES CRIS DU PASSE

Famille, j'ai besoin de vous

Pour oublier le désespoir

Comme dans un miroir

J'ai besoin de vous voir

Tant de pas sur le trottoir

Qui frappent tout à coup

Des passants qui s'empressent

Devant tant de richesses

Déracinée, me voilà

Je marche sur leurs pas

Famille, j'ai besoin de vous

Ce n'est pas un cri de fou.

(16.05.07)