Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2008

SUR LA POESIE (Aimé CESAIRE)

La connaissance poétique est celle où l'homme éclabousse l'objet de toutes ses richesses mobilisées.

11/10/2008

UNE POIGNEE DE MAIN

rainette.jpgJe ne vois pas de différence entre une poignée de main et un poème.

( Paul CELAN )

06/10/2008

Extrait de NOCTURNES de Albert LOZEAU

O lune, qui ce soir a l'air d'une malade,

Lune pâlement bleue, astre cher au nomade,

Lampe d'or du poète et soleil des hiboux

O lune ! qu'as-tu donc à pleurer comme nous !

avant l'orage.jpg

30/09/2008

Paul VALERY - AU PLATANE

Je t'ai choisi, puissant personnage d'un parc,

Ivre de ton langage,

Puisque le ciel t'exerce, et te presse, ô grand arc,

De lui rendre un langage !

O qu'amoureusement des Dryades rival,

Le seul poète puisse

Flatter ton corps poli comme il fait du cheval

L'ambitieuse cuisse !

-Non, dit l'arbre. Il dit : NON ! par l'étincellement

De sa tête superbe,

Que la tempête traite universellement

Comme elle fait une herbe !

22/09/2008

LE POEME : UN JEU

La poésie est essentiellement un jeu (sur les mots avec les mots), dont on ne saurait apprécier toute la profondeur sans en connaître le fonctionnement. De la même façon qu'on joue avec la prononciation des mots pour suivre la musique dans la chanson, le poète joue avec les rythmes pour produire du sens et de l'harmonie.

(Albert LOZEAU - Nocturnes)

18/09/2008

Jules MICHELET : Le peuple

liseuse.jpgLes romantiques avaient cru que l'art était surtout dans le laid. L'amour errant leur a semblé plus poétique que la famille, et le vol que le travail et le bagne que l'atelier.

16/09/2008

LES MOTS DES POEMES

El nido.jpgLes mots dans ma tête glissent comme l'eau de la rivière, limpide, calme, silencieuse. Quelquefois, ils s'échappent et je ne peux les rattraper... Quelquefois, ils me tourmentent, ils se bousculent devenant trop nombreux... Il me faut les maîtriser, les dompter...

09/09/2008

L'AME SOLITAIRE (Albert LOZEAU - 1878-1924)

Quand la lune au ciel noir resplendit claire et ronde,

Le vers en mon cerveau comme une eau vive abonde.

Il coule naturel comme une source au bois,

Avec des sons fluets, de flûte et de hautbois

Et, souvent, des accords doux et mélancoliques

D'harmonium plaintif et de vieilles musiques.

 soleil espagne.jpg

05/09/2008

LA SEMAISON - Philippe JACCOTTET)

Le poème nous ramène à notre centre, à notre souci central, à une question métaphysique.

(Philippe JACCOTTET est né en 1925)

25/06/2008

FERMER LA PORTE

BANCS PUBLICS.jpgFermer la porte aux bruits du Monde, écrire, écrire encore, des poèmes, dire ses émotions, ses désirs cachés, ses pensées secrètes...

Oublier les modes, les journaux télévisés, le travail, les passants dans la rue, les murs et s'ouvrir à la vie, la vraie...