Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2008

DANS LA TËTE DES MOTS

Dans sa tête bouillonnante¨

Par la peur obsédante

Elle cherchait juste des mots

Les mots les plus beaux

Qui ne sonneraient pas faux

Pour se les offrir en cadeau

Un besoin de solitude

Pour casser les habitudes

Se fit plus pressant

Dans ce monde glaçant

Pour briser la cadence

Des jours de souffrance

Dans sa tête apparaissaient

Des images dépecées

Celles du bonheur

Que l'on dit parfait

Dans sa tête elle comptait

Les minutes et les heures.

(12.03.08)

tête.jpg

05/04/2008

UN PEU DE CHALEUR

1490418718.jpg

Marcher ici ou ailleurs

Rechercher un peu de chaleur

Noircir des bouts de papier

Quelquefois se sacrifier

Et puis marcher au pas

Enfin dire : "je ne sais pas".

Avoir des projets, des envies,

Donner du sens à sa vie

Récolter le pire, le meilleur,

Avoir dans le coeur cette chaleur,

La garder....

Surtout la garder.

(04.12.07)

20/02/2008

UNE VOIX CALINE

Soudain une guitare brise le silence

Le silence d'une maison rose

Où elle est entrée, où elle se pose

Elle avait choisi dans la pile sa préférence

Cette chanteuse à la voix caline et belle

Si belle comme les premières notes

De la guitare. Traversent en elle

De longs frissons elle se sent idiote

Pourquoi avoir attendu si longtemps ?

Des notes s'élèvent comme des bulles

Qui éclatent dans le silence obsédant

Elle a des frissons sous son pull

Elle se dit : c'est à cause du silence

Tout son corps entre dans la danse

De longs frissons montent en elle

Car la voix est caline et la guitare belle.

(09.11.07)

12/02/2008

JE PENSAIS

Je pensais que l'eau de la rivière était claire

Je pensais que mon jardin serait toujours vert

Je pensais que les oiseaux ne chantaient que pour moi

Je pensais que le monde tournait toujours à l'endroit

Je pensais qu'il suffisait de se lever chaque matin

Pour avoir dans les yeux un soleil radieux

Je ne pensais pas trouver un jour sur mon chemin

Des assassins vagabonds qui rendent le coeur tout bleu

Je ne pensais pas que j'aimais tant la tramontane

Je ne pensais pas que j'aimais tant l'orage

Je ne pensais pas que le soleil brillait derrière les montagnes

Je ne pensais pas que je retrouverai le courage.

(17.10.07)

40c6f9c56b7a1f234a4a7b43b5513061.jpg

03/02/2008

NOUVELLE VIE

J'ai laissé une partie de moi

Des rires, des peines, des joies,

Dans ce coin de mon beau pays

Où je suis née et j'ai grandi

Je suis partie sans un mot

Seule, un sac sur le dos

Mon avenir était ailleurs

En moi des petites lueurs

Et déjà assez de bagages

Pour avancer dans la vie sans ravages

J'ai découvert de nouveaux visages

J'ai profité de tous les avantages

De ma nouvelle vie dans la ville.

Cette ville, c'était ta ville.

(14/10/07)

19/12/2007

EN CE JOUR

En ce jour de Noël

Je lève les yeux vers le ciel

Les étoiles brillent de tous leurs feux

Si petites et pourtant j'en ai plein les yeux

Il fait si froid que j'en tremble

Avec mes proches, tous ensemble,

Nous nous réchauffons à danser

Dans le salon et la salle à manger

La musique nous fait chanter

Et danser. heureux de se retrouver

Pour un repas à partager

Et tant de bonheur à se donner.

(25.12.06)

13/12/2007

UNE ETOILE VA PASSER

6e9755266e3b539ecf5e617398469505.jpg

Le ciel était comme du coton

Et le soleil si pâle aujourd'hui

Dans les rues les lampions

S'allument ce soir sans bruit

Les jours sont si courts que sont surpris

De voir un ciel si profond

Les passants qui s'affairent sur les trottoirs

Ils marchent en gardant l'espoir

Que les jours prochains seront heureux

Une étoile va passer là-haut dans les cieux.

(11.12.06)

06/12/2007

LES MOTS NOIRS

La racine de mes idées

Se bat contre des mots noirs

Mais je garde un espoir

Angélique de les vider

De leur substance visqueuse

Comme je suis odieuse

Je les briserai en morceaux

Les barbouillerai au pinceau

De couleurs les plus vives

Pour empêcher leurs tentatives

De renaissance

Ou de vengeance.

(06.12.07)

29/11/2007

PAS LE TEMPS

Pas le temps de rêver

Pas le temps de flaner

Pas le temps de parler

Pas le temps de rester

Pas le temps de chanter

Pas le temps de pleurer

Détente, relaxation,

Des mots consolation.

La faute à qui ?

A tous ces gens exquis.

(02.08.07)

24/11/2007

REVE D'UN INSTANT

Le sable qui colle à ma peau

A tissé une parure d'or

Me voici reine pour quelques heures

Regarder le monde qui m'honore :

Un rêve de fille en fleur.

Le sable collé à ma peau

En un instant s'est craquelé

Et dans l'eau a glissé.

(30/06/07)